Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2007

Le boxer dans la hiérarchie

medium_Logo_amis_boxer.JPGLes bons réflexes d’éducations sont primordiaux pour une harmonie et complicité de nature à situer de la meilleure façon la place du boxer au sein de la famille ;


Il faut raisonner et penser ‘’ chien ‘’ , pour ne pas tomber dans le ridicule ou l’incontrôlable !!!
Cependant vous ne pouvez empêcher que vos relations avec votre boxer se tissent avec quelques bases de comportement sauvage … je m’explique , il est primordial que vous soyez le dominant à tout instant .


Pour les repas , dans une meute le chien dominant mange le premier… Donc le maître qui doit être le dominant mangera avant son chien afin d’éviter des troubles du comportement de la part de son compagnon !La pire des situations , c’est le maître qui donne à manger à son chien en attendant de voir s’il achève bien sa ration …
Le boxer doit être éduqué , cadré , et remis à sa place au risque de se voir débordé , et , ne plus maîtriser la situation .

Le chef du groupe :

 Un membre de la famille doit faire autorité sur le groupe. Dans la meute de chiens, il n'y a qu'un seul chef et c'est à vous d'assumer cette fonction à l'égard de votre chien. Votre boxer l'admettra, s'il est dès le début habitué à s'y conformer. Vous remarquerez, dans les différentes situations, qu'il se réjouit volontiers que sa position au sein de la famille lui soit confirmée.
II vous suffit de la lui faire admettre de manière logique.
Être ferme et rigoureux L'éducation de votre chiot commence dès qu'il arrive chez vous. II doit s'adapter à la famille et s'y faire une place.


Posez des règles:

Auparavant, décidez avec les autres membres de la famille ce qui sera permis au chien et ce qui lui sera absolument interdit. Seul un respect rigoureux des règles posées permettra au chiot de s'habituer à sa famille. Si, par exemple, vous prenez l'habitude de donner à votre chien un petit morceau lorsque vous êtes à table, cela l'incitera à quémander au cours des repas. Observez les règles posées: ne cédez pas, si implorant que soit le regard de votre chiot, bien au contraire.

 Si votre boxer mendie à table, un « Non » énergique est recommandé même si vous avez l'impression que cela est trop dur. Et si, un jour, vous devez emmener votre boxer au restaurant, vous serez content s'il s'allonge tranquillement sous la table. Le boxer n'est pas seulement guidé par ses instincts. Sans quoi, il ne pourrait s'adapter à son milieu.

Il en est de meme pour sa place à l'intérieur du domicile. Trouvez lui un endroit ou il pourra se coucher sans etre au centre de l'action ...Je m'explique , votre chien doit avoir sa place de chien et non la votre sur le canapé !

Un tapis bien placé fera l'affaire , et depuis le plus jeune age , pour prendre les bonnes habitudes ...

En fait la fermeté et la rigueur sont nécessaires dans un gant de velours ! Le boxer , avec son caractère fougueux et vif a besoin d'étre cadré , et son dévouement, sa fidélité pour vous n'en seront pas moins diminués !

22:25 Publié dans chien | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.